[Les Diogènes] «?Reconquista?»

Download PDF

Quelques liégeois ont fondé le collectif « le Ressort » il y a un peu plus de  deux ans. Ils nous présentent leur travail. Ensemble, ils réapprennent à parler : parce que les mots sont importants. Le parlé politiquement correct des technocrates et les expressions branchées qu’on entend dans les médias dominants façonnent nos paroles – et fait taire l’expérience quotidienne. La langue de bois freine la prise de conscience, et « le Ressort » se lance à la « Reconquista » (1)  de la pensée et du débat public.

« Les descriptions du monde et les mots qu’on emploie forment la pensée. Il y a quarante ans, les économistes «néo-libéraux » ont commencé la conquête du monde non pas en changeant les réalités mais en changeant le discours – les mots. Pourquoi entend-on le patronat parler de « charges » lorsqu’en fait il s’agit de cotisations sociales? Pourquoi entend-on parler du «coût du travail» — alors que c’est le travail qui crée la richesse?
Le « Ressort » a produit un petit livre intitulé «Reconquista ». Une suite de vingt-cinq petits textes dans lesquels on essaye de décortiquer le discours de l’adversaire. Et de restituer le discours de la population à la population avec les mots de la population. Parce qu’il y a des mots qui décrivent mieux le réel, la souffrance, qui définissent mieux les contraintes qui pèsent sur les gens aujourd’hui.
Mais l’idée du «Ressort », c’est que tout le monde peut faire un ressort. Notre mot d’ordre c’est un peu : « 1, 2,3 Ressort! » Parce qu’il suffit d’être quatre ou cinq. Nous, par exemple, on se réunit tous les mois autour d’une chope ou d’une bonne bouteille de vin et puis on discute d’un sujet qui nous tient à cœur. Un ou une volontaire se charge de prendre note et essaye de transformer en un texte l’échange et la discussion. On obtient ainsi un petit texte qu’on propose ensuite à la presse dominante. C’est comme ça qu’on essaye de reconquérir un espace de discours pour monsieur et madame « Tout le monde».
Parce que nos propos ne sont pas moins valables que ceux des prétendus « experts » : nous, nous sommes des experts du réel. C’est nous qui vivons, au quotidien, la souffrance au travail, la privation d’emploi, la chèreté de la vie, la malbouffe dans les grandes surfaces, les images qu’on veut nous faire avaler. Et tout ça, ça fait de nous des experts. Et nous aussi, nous avons le droit de nous exprimer dans les médias.
Voilà le désir du « Ressort » : que monsieur et madame « tout le monde » se réunissent une fois par mois avec une bande de copains. Et, plutôt que de faire « café du commerce », qu’ils mettent ça sur le papier pour aller plus loin ».

G. P.

1

Notes:

  1. (1) « Reconquista », recueil de textes du collectif « le Ressort » est publié aux éditions du Cerisier.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *