[Les Diogènes] Balade en zone verbale

Download PDF

L’Ami Terrien, Madi, Philipou, Virgule, Volau-vent : les slameurs de la Zone interviennent « en démonstration », mais selon les règles de leurs tournois: sans décor, sans costume, sans musique. Avec pour seul arsenal le rythme des mots. Poétique parce qu’indéfinissable (ou l’inverse).

« Ça devient malsain. Un gosse, une femme, une famille, un chien : tout est trop bien réglé dans leur quotidien. Il faut que je me tape un trip psychédélique… Déjà en primaire, j’étais un looser, je cherchais le bouc-émissaire responsable de tous mes malheurs…

LES FÊTES, C’EST COMME LES GUERRES, Y’EN A TOUJOURS QUI SE PRÉPARENT…
Qu’est-ce qu’on aime bien rôder nos désirs dans la boue! Les noyer dans les flots de nuits sans fin. Les regarder s’en aller sans fin au loin. Plic, Ploc. Tic, toc, Hip, hop. Fric, froc. Flic, flotte. Et hop. Maaaiiiis ce n’est dire, j’en désire, à ravir… Il se crée dans les zones de gros trous noirs comme dans le paysage économique de la Belgique entre 70 et 80 – oh, crédit communal…

ET SI LE SOLEIL SE COUCHE, ESSAIE QUE CE SOIT DANS TON LIT!
Brave des discours de havane, vanne des stéréotypes de brave âme, clame les vertus de la clim’… Programme les progrès proposés, les problèmes trop posés, les favoris les plus favorisés par l’essor de la course aux soldes du supermarché de la tribu mondiale. Mon cul, diable! La plupart des marchands n’y sont que des esclaves… affalés devant l’inspecteur Zorro qui révèle toujours le fin mot de la boucherie…

LE BONHEUR EST COMME CERTAINS SUCRES : IMPALPABLE.
Inspire, expire, transpire. C’est devenir liquide, se mêler dans une eau liquide ou le flux fluide qui nous guide : plus rien n’est solide…

SI ON EST LIBRE MAIS PAS ÉGAUX, ON EST INÉGALEMENT LIBRES.
DIRE DE QUELQU’UN QU’IL EST EXCENTRIQUE, C’EST DÉMONTRER SON PROPRE ÉGOCENTRISME.
Faites attention tout le monde! Donnez-moi de la soupe et je vous dirai ce que l’homme est : il bouffe l’autre humain comme un loup féroce – pour le pouvoir… »

G. P.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.