Les collectivités

Download PDF

Collectivité. Groupe d’individus habitant le même pays, la même agglomération, ou ayant des intérêts communs, nous dit le Petit Larousse.
Le mot a une vague odeur de naphtaline, comme s’il surgissait d’un passé encore proche, sorte de fantôme errant dans un présent recomposé où les structures sont résolument modifiées.

Que nous disent les collectivités d’aujourd’hui ? Comment s’organisent-elles ? Sur quel commun bâtissent-elles leurs fondations ? Quels sont leurs tabous ?

Impossible d’être exhaustif. Tout au plus tentera-t-on ici de questionner des rapports à divers niveaux, dans divers espaces. Collectivités hybrides, entre hommes et animaux. Collectivités intergénérationnelles, entre jeunes et vieux. Collectivités borderline, entre jeunes de bandes urbaines. Collectivités forcées, dans une prison. Collectivités verticales, dans un HLM. Collectivité d’un autre temps, dans un harem. Collectivité privilégiée, entre riches des Clubs.

Collectivités politiques, des traditionnels partis aux plus récents collectifs.
Focus sur leurs pratiques et sur les forces qui les traversent. Comment s’organisent-ils ? Comment se jouent les rapports de pouvoir ? Comment se construit du commun ?

Pendant ce temps, le concept « collectif », catalyseur de bénéfices, s’insinue au cœur des entreprises, avec un secteur de l’incentive qui a résolument le vent en poupe. Les boss emmènent de bonne grâce leurs employés faire du rafting ou du parapente, avec l’objectif clair de déclencher un « esprit d’équipe » que l’entreprise pourra, ensuite, convertir en plus-value.

Le sport d’équipe lui aussi mise à fond sur l’attitude collective, ce qui n’empêche pas des David Beckham et autres Ronaldo de se faire, perso, des couilles en or.

D’autres jouent collectif contre le business. Comme Wu-Ming, six auteurs anonymes qui refusent le vedettariat des écrivains et entendent le récit comme une mise en réseau qui n’a que faire des signatures. Comme ceux de Longo Maï, aussi, une communauté agricole installée dans les Alpes de Haute-Provence qui fonctionne depuis plus de trente ans sur le mode de l’autogestion et dont les membres ne cessent d’élargir leurs champs d’action.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Catégories

Auteurs