Le bon appétit! Croquettes de crevettes

Download PDF

La plage de sable est un désert. Il pleut des hallebardes, ni plus ni moins. La digue est vide, les badauds font dodo.

— Meneer !Een Rodenbach, alstublieft…
— Neen, Mevrouw, nous ne servons pas op het terras quand il y a une drache pareille, hé dis,….
— Met enige garnalen…
— (à part) Potverdomme, ik spreek niet chinois pourtant…

Et pourtant, il ne résiste pas au charme et aux caprices de la belle. Bien calée dans un fauteuil d’osier, trempée comme une souche et ravie de l’instant, elle sirote sa bière les yeux fermés. Manquent quelques crevettes croquantes. Mmm !

Ce matin, quand elle a ouvert les rideaux sur un ciel de plomb augurant une journée automnale tourmentée, venteuse et bien saucée, elle a entendu l’appel de la mer, irrésistible. Elle devait y faire écho, elle a ciré ses bottes, enfilé son ciré, attrapé un sac, l’a vidé puis rempli…

L’estaminet a soufflé ses quinquets. La mer se retire, le vent s’apaise, plus de pluie. Elle quitte la terrasse et descend sur le sable mouillé, se dépiaute et fourre tout dans son sac pour titiller la mer et le vent et la pluie. Il ne faut pas longtemps. Elle s’allonge sur la plage. La mer s’agite, il pleut à verse. Le vent est puissant. Tous les trois s’en donnent à cœur joie… C’est l’étreinte, l’accouplement et …

— Help !
— Nom de dieu, qui appelle au moment où…Il y a quelqu’un ?
— Oui, moi, Mevrouw !

— Que faites-vous là enfermé dans ce filet ?
— Je pêchais la crevette voor u, et een tegenwind soudain m’a emballé dans mon filet.
— Quelle idée de pêcher la crevette par ce temps !
— Un coup de foudre subit. Mais vous devez avoir froid si peu vêtue…Rentrons naar mijn huis.

Le lendemain matin, il est reparti à la pêche à la crevette. Elle lui a dit de prendre garde et de rapporter un kilo de crevettes fraîches.
Si elles sont fraîches on les cuit à l’eau bouillante salée. Dès qu’elles remontent à la surface, on les égoutte, les laisse refroidir puis les épluche. Les épluchures seront court-bouillonnées une demi-heure et la réduction passée au petit tamis. Puis un roux : 25 gr. de beurre, 30 de farine, un quart de lait et quelques cuillères de court-bouillon. On ajoute ensuite deux jaunes d’œufs et les crevettes. Laisser refroidir puis confectionner les croquettes. Elles passeront successivement dans la farine, l’œuf battu puis la chapelure et il est préférable de les laisser se reposer jusqu’au lendemain pour les plonger quelques minutes dans la friture et les déguster avec du persil frit et un filet de citron. Ce sont les croquettes de crevettes comme à Ostende, pas comme partout.

— Bonne nuit !
— Wel te rusten !
— …quette de crevette.
— Wat ?
— Je disais que je me réjouissais de manger ces croquettes de crevettes
— Ah…ouf… !

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories

Auteurs