Fièvre du vendredi soir

Download PDF

Le 04-juil.-08 à 09:42
Asbl d'Une Certaine Gaité a écrit :

On lance LIEGE CAPITALE CULTURELLE OFF DE L'EUROPE 2015.
OFFTI quelle belle idée !
Avec vous ?

Les réponses :

• Liège Banlieue Culturelle de l’Europe 2015 !
J-M Leclercq

• Oui, effectivement, c’est une idée géniale. Unissons nos efforts.
Bonne journée
Bonaventure KAGNÉ

• 300 % !!!
Hugo Klinkenberg

• Yes
J-P Bonjean

• Bonjour. Oui pour Liege capitale culturelle off Bergen. Amitiés,
Jacques BRAIPSON

• Quelle bonne idée, et pourquoi pas une année culturelle alternative hors des sentiers battus, sans les politiciens,ni les opérateurs institutionnels habituels, la culture des citoyens quoi!
Bruno Kehl

• Bonne idée, je trouve ça gonflant cette idée de « capitale culturelle ». Je suis avec vous.
FIFI

Bonjour, dans le cas ou Liège aurait la (mal)chance d’être choisie comme capitale Européenne de la culture, je ne peux qu’adhérer à l’idée d’un OFF en marge des grandes dépenses pour d’éventuels touristes aisés venant flatter l’égo de quelques parvenus de la culture. L’unanimité du rassemblement des « culturels » liégeois à appeler à pétitionner pour que la ville soit choisie me laisse pantoit. Sagit-il d’un aveuglement faisant suite à l’euphorie de la victoire du Standard? Je ne voix pas ce que Alain De Clerck & François Schreuer (les initiateurs de la pétition) espèrent d’une telle manifestation qui loin de booster réellement la culture me semble apparentée plutôt à un feu de paille. Il y a de multiple manières de dépenser de l’argent plus intelligemment. Plusieurs endroits culturel vitaux pour la vie culturelle de la ville font face à d’énormes problèmes de mise en conformité de leurs bâtiments pour l’insonorisation et mériteraient par exemple une aide…
Alain / St-Léonard.

• Pourquoi pas ?
Rose-Marie, la reine des Autres

• Evidemment,, bien sûr !
Marcelle Imhauser

• Ca me plaît ça, oui!
Brigitte Ernst
« Viens, allons pêcher ensemble », dit le pêcheur au ver de terre

• Mais quelle BELLE idée en vérité… vive l’innovation! Je suis de la partie!
Flavio di Campli

• Pourquoi pas………
Jean Cornil

• Superbe idée. Antaki tient du génie
Louis Maraite

• Ok, je suis partant pour « Wallonie capitale culturelle européenne – 2015 – OFF », j’aime beaucoup.
Ermanno

• Serait-on assez FFO?
Dacos

• Ok je suis prêt !!! GO GO GO
Bernard

• Excellente idée, j’en suis ! Tiens-moi au courant de vos idées pour le festival off, je ferai pareil. Bon weekend,
Charles

• Pourquoi pas..
J-p Keimeul

• Ouffti oui, très bon ! On réfléchit…
Béatrice Jacquet

• Oui …
Alain Ranzy

———————————-

La Belgique vue par elle-même

Pendant plusieurs mois, vous avez pu suivre dans C4 les romans photos narrant les aventures de Jean et Odette, sympathique couple de chômeurs confrontés aux méandres de la recherche d’emploi. Cette idée de présenter une thématique parfois un peu rébarbative sous une forme ludique et attractive a fait du chemin. Depuis un an, l’asbl D’Une Certaine Gaieté a développé ce concept de roman photo pour présenter des milieux socio-professionnels divers, les juxtaposer, révéler des liens entre des strates sociales qui souvent se côtoient sans se voir.

Ce projet s’intitule « La Belgique vue par elle-même », et s’est conçu sous l’angle de l’Education Permanente. Des personnes issues des divers milieux qui font l’objet de romans photos sont directement impliquées dans leur réalisation (conception du story board, écriture du scénario, jeu d’acteurs lors des prises de vue…). Avec l’aide d’un scénariste, chaque milieu s’analyse, se découvre, se passe au crible de son propre regard.

Après quelques expérimentations, menées notamment avec la FGTB et l’Ecole Supérieure des Arts St Luc, le roman photo s’est révélé être un formidable canal médiatique populaire, ouvrant une multitude d’utilisations possibles. Il peut aider à désamorcer une problématique
sociale, être un outil d’animation culturelle, un stimulateur d’activités de team building, un support de présentation et de promotion d’un métier ou d’une entreprise… Ainsi, un roman photo commandé par le TEC a porté sur la résolution de conflits entre les chauffeurs de bus, des bandes de jeunes et les policiers, l’objectif étant de montrer qu’à travers le dialogue, respect et compréhension mutuels peuvent s’établir. Il sera diffusé par le TEC à partir de septembre.

Le Ministère de l’Economie, de l’Emploi, du Commerce Extérieur et du Patrimoine de la Région Wallonne a lui, commandé une série de dix romans-photos sur des métiers en pénurie de main-d’œuvre, choisis sur base d’études menées par le Forem sur des professions manuelles et techniques, délaissées ou méconnues (électricien, carrossier, menuisier, chauffagiste, boucher, fraiseur, maçon, commis de cuisine et soudeur). Le projet est toujours mené en collaboration avec les différents acteurs de terrain : les services du Forem, les secteurs professionnels concernés, les interlocuteurs sociaux, les formateurs, les demandeurs d’emploi, les jeunes… Les scénarii, construits avec les usagers et les enseignants de centres de formation, permettent d’informer le public sur un mode romanesque et parfois humoristique, sur la réalité de ces professions, sur les besoins des entreprises et sur les possibilités de formation.

Le roman photo peut aussi être un vecteur de rencontre et de lien entre différents projets et institutions, leurs usagers et le public. Ainsi, celui qui portera sur le métier de carrossier se construira autour de la transformation d’une caravane par les stagiaires du Centre de Formation Professionnelle « Aurélie ». Cette caravane deviendra l’espace galerie itinérant de l’Asbl d’Une Certaine Gaieté, son « Placard à balais » mobile. La première exposition qui s’y tiendra sera présentée par le Musée d’Art Différencié (MAD) de Liège, qui fêtera ses dix ans dans quelques semaines.

Les trois premiers numéros de la série commandée par le Ministère de l’Emploi seront publiés fin septembre et diffusés par le Forem, d’abord lors de la Semaine de l’Emploi qui se déroulera à travers le pays du 30 septembre au 8 octobre prochains. Les autres verront le jour avant la fin 2008.

D’autres projets sont en cours, sur des questions de société et des lieux de vie aussi divers que l’analphabétisme, les maisons de repos, les maisons de jeunes, le football… A suivre donc !

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories

Auteurs