Le bon appétit ! Carbonnades à la flamande

Download PDF

Jupette verte et courte, chemisier blanc en coton mercerisé, les cheveux retenus par un fin bandeau noir…
Tout le long du canal et des verts bocages, la voilà qui pédale sur le chemin de halage. Ze gaat wandelen à la découverte du voisinage.
Dans le cadre du rapprochement et de la paix des peuples, elle a décroché son cadre à roulettes pour rencontrer le flamand et faire avec lui plus ample connaissance.

– Hé, Hans, heeft de mooie juffrouw op se fiets gezien

– Dat is god son mogelijk…

Elle était seule sur le chemin, la voici poursuivie par des centaines de gaillards à vélo hébétés devant tant de beauté.
Et ce qui devait arriver arriva… Pffft… fit la chambre à air du pneu arrière troué par une coquine épine tombé de la haie d’aubépine. Elle met pied à terre, « vrout, merde », fait-elle, puis se ravise, ravie de constater que tant de beaux flamands sont prêts à l’aider à rustiner le boyau déficient. Afin d’éviter l’émeute, il faut tirer à la courte paille pour désigner l’heureux élu. C’est Jefke qui l’emporte. De anderen, bons joueurs, s’éclipsent laissant Jefke seul avec la belle.

L’affaire est faite en un clin d’œil.

– Hebt-u honger, mademoiselle ?

– Ja, ik ben uitgehongerd…

– Ça tombe bien, je viens de préparer des carbonnades à la flamande, elles mijotent sur le feu de la cuisinière dans ma maisonnette, là juste après le moulin à vent.

– Vous parlez vachement bien le français !

– J’adore les langues étrangères…

– Ah… j’aimerais bien goûter…

– Quoi ?

– Bien, les carbonnades flamandes…

– Comment les préparez-vous ?

– Un beau morceau de jarret de bœuf désossé et coupé en gros dés. On les fait revenir dans du beurre avec des oignons et des lardons, on saupoudre de farine et on mouille avec de la bière brune. Sel, poivre, thym, laurier, baies de genévrier, quelques raisins secs, une bonne rasade de cassonade brune. Ça mijotera pendant deux heures.

– Hum… ça sent bon…

– Ce n’est pas encore prêt, nous avons encore une petite heure devant nous. On peut faire un Scrabble ou autre chose…

– Je préfère autre chose…

L’heure passe.

– Ça m’a donné une faim de loup…

– C’est presque prêt, j’ajoute à la fin une cuillère de moutarde diluée dans un peu de vinaigre de vin… Aan tafel, meisje…

– Hum… elles sont aussi tendres et douces et moelleuses que…

– Que… ?

– Que… Je ne sais plus, j’ai un trou…

– Une frite ? …

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories

Auteurs